Jardins-catastrophes

Par

Alan Lake

Durée

17 MIN

Langue

- sans dialogue

Pays

Québec

Année

2014

C'est sans aucun doute un FILM de DANSE sur la BEAUTÉ

Synopsis

Dans un jardin irréel d’une étrange beauté, tapis quelque part aux confins de la psyché humaine, des êtres se transforment au fil des saisons qui passent. Le temps s’imprègne dans leur chair. Sur cette terre qui porte l’odeur du musc et de la rusticité. Lake sonde l’intime relation liant le corps, l’image et la sculpture, avec la signature contemporaine qu’on lui connaît. À travers une chorégraphie où l’intensité se révèle souvent dans la retenue, les corps-paysages se heurtent aux intempéries, se regroupent pour mieux survivre, s’apaisent, ensemble, au creux des accalmies. Leurs mouvements se sédimentent puis dessinent des territoires intérieurs qu’on ausculte et qu’on fouille, couche après couche, pour en extraire la mémoire. Voués à une incessante métamorphose, ils deviennent les témoins sensibles du perpétuel tremblement des choses.

Mic 5003

Réalisation

Alan Lake

Caméra

Francois Gamache

Titre original

Jardins-catastrophes

Alan esther film jardins